Traitement laser des maladies parodontales

En accompagnement d’un traitement de surfaçage radiculaire et de débridement mécanique des poches, leur utilisation correcte semble limiter les saignements et l’inconfort du patient.

Consensus sur l’utilisation des lasers dans le traitement des maladies parodontales

L’Académie Américaine de Parodontologie  a réalisé une conférence de consensus  sur l’efficacité des thérapies laser utilisées seules ou accompagnées de traitements chirurgicaux ou non chirurgicaux. (Journal of Periodontol.2018;89:737-742).
Jusqu’à présent, les traitements mécaniques (non-chirurgicaux) des maladies parodontales était considérés comme le traitement de choix. La question se posait de savoir si les traitements au laser apportaient ou non, un plus, seuls ou en association avec les traitements mécaniques.
Au terme de cette étude de consensus, les traitements laser n’apportent aucun bénéfice au long terme (>48 mois) par rapport aux traitements non-chirurgicaux.
Au terme de cette étude de consensus, l’utilisation du laser conjointement au traitement mécanique de la maladie parodontale suggère des résultats similaires.

Les lasers sont sensés réduire les bactéries parodontales pathogènes. Néanmoins la comparaison entre thérapeutique laser et traitements conventionnels montre un effet modeste des lasers.

Actualités